Starcraft 2

C’est la fin d’une ère sur Starcraft II. Jin Air Green Wings, le club sud-coréen le plus emblématique sur le RTS de Blizzard, a officialisé aujourd’hui la fermeture de sa branche Sc2.

trap jin air green wings
Trap des Jin Air Green Wings, l’un des meilleurs représentants de l’équipe cette année (© ESL)

Deux semaines après avoir annoncé le disband de son équipe League of Legends – qui a sombré de la LCK jusqu’en Challengers Korea – Jin Air Green Wings a révélé ce matin la mauvaise nouvelle de trop.

Le club emblématique de la domination sud-coréenne sur Starcraft II ferme aujourd’hui ses portes, après presque dix années d’investissements sur la scène professionnelle du RTS de Blizzard.

Pour celles et ceux qui ne sont pas adeptes de la scène de Starcraft II, c’est comme si T1 (feu SKT T1) annonçait son départ de League of Legends.

Cette décision officialise le départ de tous les joueurs en contrat jusqu’à présent avec le club. Le taïwanais Lei « Rex » Hao Chen, dernier arrivé dans l’équipe est certainement celui que l’on retiendra le moins. Difficile de tenir la cadence à côté de joueurs de la trempe de sOs, Maru, Trap, présents dans l’équipe depuis plus de 6 ans. C’est le champion des IEM Katowice 2020, Lee « Rogue » Byeong Yeol, qui détient la palme du plus long contrat puisque le joueur performe depuis la création de Jin Air en 2011 (Team 8 à l’époque). C’est d’ailleurs le seul à avoir déjà retrouvé une équipe : il jouera désormais pour les Dragon Phoenix Gaming, où jouent Cure et le champion du monde en titre Dark.

Après la dissolution de ses équipes League of Legends et Starcraft II, l’avenir de Jin Air en tant que club est maintenant incertain. Le club continuera-t-il dans l’esport, en faisant le pari d’autres jeux ? Ou bien assiste-t-on à la disparition pure et simple d’une des plus grosses marques sud-coréennes ?

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -