Starcraft 2

Le champion du monde de 2018, Joona « Serral » Sotala a remporté hier son deuxième titre de DreamHack Masters en s’imposant 4 à 2 en finale contre le sud-coréen Kim « Stats » Dae Yeob. Clem valide un top 4, une performance similaire au segment d’Automne.

Serral impérial ce week-end (© Carlton Beener)

L’étendard de l’Europe flotte fièrement sur les terres du circuit des DreamHack Masters. En sortant victorieux de sa rencontre en finale face à Stats, Serral a mis la main sur son deuxième titre de la DH cette année. Avec son collègue italien Riccardo « Reynor » Romiti, ils possèdent la totalité des titres de champions de la DreamHack de 2020 (édition d’automne pour Reynor).

Les sud-coréens, considérés comme l’élite sur Starcraft II, n’ont pas réussi à endiguer la vague européenne. Pourtant, ils ont à chaque fois envoyé leurs champions en finale des DreamHack Masters. Cho « Trap » Sung Ho des Jin Air Green Wings et Kim « Stats » Dae Yeob des Afreeca Freecs se sont inclinés à chaque occasion.

Pour cette édition d’hiver, les deux tiers des sud-coréens en lice se sont faits éliminer dès la phase de groupes. Seuls TY et Stats ont réussi sauver la face.

Clem frôle la perfection

Les yeux de tous les fans français étaient rivés sur le prodige français Clément « Clem » Desplanches, vainqueur très récemment pour la première fois du tournoi européen de la DreamHack. Malgré une petite frayeur en poules face à l’américain Neeb, Clem a validé sa qualification en playoffs en éliminant les deux sud-coréens de son groupe, Maru et Armani.

En quarts de finale, il réitère sa performance de finale européenne en battant Reynor 3 à 1. Il échouera malheureusement en demi-finale face à Stats, malgré un BO5 bien disputé (défaite 3-2).

On rêvait d’une victoire française, mais le talent est définitivement présent. Patience, patience.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -