Starcraft 2 : DreamHack Tours 2016

Du 14 au 16 mai, 32 joueurs se sont battu sur Starcraft 2 LOTV lors de la Dreamhack de Tours. Parmi ces 32 joueurs, 11 Protoss, 7 Terrans et 14 Zergs ainsi que 3 Français. Tout ça dans le but de remporter la finale avec ses 35 000$ et un pass direct pour participer aux WCS ( 3.000 points WCS ). Nous avons aussi pu voir que les compétitions Françaises de Starcraft 2 sont aussi convoitées pour la fureur du public, qui sais accueillir un champion comme nul-part ailleurs. Ça se voit sur le front des joueurs et à l’ambiance de malade qui régnait lors de la finale. Et c’est même Polt qui disait vouloir gagner pour nous.

scene
[nextpage title=”Le parcours des français”]

Lilbow

Sans titre
Neeb

Lilbow a eu l’honneur d’ouvrir les hostilités en Jour 1 contre un autre Protoss, americain : “Neeb“. Une première game douteuse avec un problème technique “d’écran noir” pour Lilbow. L’arbitre décide de reprendre la partie avant l’écran noir mais cela ne change pas l’issu de la partie. On retiendra une game magique sur Colonisation avec une remontée impossible dont seul Lilbow a le secret. Une 2eme game mythique avec un base trade à la Lilbow qui part en cacahuète. A voir dans cette video :

Dan ce BO5 on trouve également un move de toute beauté sur Ruine d’endion avec un fameux prisme et 2 immo. Sur la dernière game on découvre un mindgame intéressant. Le français s’empale et Neeb se montre beaucoup trop solide, il remporte le BO5 3 à 2. Victoire légitime puisqu’il va ensuite battre Hydra (un grand favori du tournois) 3/1. Et fini par perdre de peu contre le Zerg finaliste Nerchio 3/2.

Firecake

600px-FireCake_WCS_S1_2015Firecake tombe directement contre un autre gros poisson, le seul joueur féminin du tournois : “Scarlett”. Joueuse au grand skill qui s’entraîne chez les coréens. Match-up cependant préféré de notre gâteau flamboyant français : le ZvZ. C’est finalement un BO5 étonnamment serré qui se termine par une victoire de la canadienne 3/2. Firecake nous aura surpris en montrant sa solidité à l’échelle internationale.

On y retiendra ce move de Scarlett qui lui permet de faire un joli come-back :

Par la suite elle perdra également conte le terrible finaliste Nerchio 3/1.

PtitDrogo

PtitDrogo_HSC11Ptitdrogo joue contre le Terran Danois Bunny, qui aura été “beaucoup trop solide” et remporte la rencontre 3/1. Bunny perd ensuite contre MaSa, un autre Terran qui se montre fort puissant en allant jusqu’en Demi.

[nextpage title=”Polt & Showtime”]

Le cas de Polt

polt

Polt était un autre grand favori du tournois: Terran américano-coréen, il nous a surpris avec des BO “cheesy” contraires à ses habitudes. Il écrase uthermal en RO16 ( 3/0), Elazer en quart (3/1). et puis, soudain, en Demi-finale : un os. Il rencontre Nerchio et se fait écraser 3/0 contre le Zerg, solide contre les drops, maîtrisant à la perfection le terrible combo “fungal – bile” et sort les ultras. Le match Nerchio/Polt était attendu par ces 2 joueurs puisqu’ils se sont déjà rencontré en demi- finale où Polt avait gagné. La majorité donnait donc Polt vainqueur mais le Zerg, à la surprise de tous, a complètement dominé le Terran.

On se sentait presque mal pour Polt qui était si confiant et plein d’espoir. Mais comme l’a dit Nerchio, “il a joué Standard, et je l’attendais là dessus”. Ainsi Nerchio prend sa revanche sur Polt et passe en finale avec une demie finale presque trop facile.

ShowTime

668px-Showtime_wcs13_s3Il a créé énormément de hype avec un parcourt ultra-violent, ce tournoi avait l’air trop facile pour lui. En effet, ça commence en quart contre le zerg coréen Violet qui se fait rouler dessus par le protoss allemand avec un style très particulier. ShowTime est connu pour être un joueur macro et défensif. Il a alors décidé de changer et a préparé un fricadelle de BO chessy : souvent a base d’adeptes. Ce qui a été très expéditif contre le zerg. La Première game annonce la couleur : 8 gates et une robo sur un pylone (oui c’est possible) et bourre avec un gros all-in. Showtime déroule ensuite son jeu avec une macro et une exécution parfaite. C’est donc avec surprise que l’on voit un coréen perdre si “facilement”.

Contre MaSa alias “Maru Kim”, un Terran cette fois mais toujours d’origine coréenne. Mais ça, Showtime n’en a cure, game 1 : rebelote, mass gates, mass adepte sur 2 bases, MaSa perd 20 scv, gg. Et comme contre Violet, Showtime déroule, MaSa déguste.

[nextpage title=”Finale”]

Showtime VS Nerchio

ShowtimevsNerchio

Une finale qui s’annonce bien : deux joueurs qui dominent les autres, un Zerg, un Protoss. La rencontre : Nerchio contre Showtime.

La première partie, Nerchio annonce la couleur : macro des deux cotés jusque 4 bases, puis c’est la spéciale : drop Hydra/Lurker dans la B1, Nydus Lurker dans la B2, run-by dans la b3 et dans la B4. into enchainement de nydus… En 10 secondes Showtime perd la première game.

La deuxième manche se joue sur temple gelé. Nerchio tente de refaire la même chose mais l’allemand attaque. C’est la guerre du positionnement et Showtime fini par l’emporter contre un trade-base désespéré mais néanmoins serré.

Sur la Ruine d’Endion, Showtime nous montre comment gagner efficacement avec des sentinelles et une exécution céleste. Il piège l’armée de Nerchio dans sa B3 et ravage la B1 et la B2 après un début de partie relativement équilibré avec de belles défenses des deux cotés.  Le Protoss mène 2 à 1, on sent l’espoir Zerg disparaître face au boucher allemand. Mais le Polonais a plus d’un tour dans son sac.

Colonisation est le terrain de la 4ème manche. Comme à chaque partie le Zerg fait un nydus, mais cette fois c’est un mass queen dans la B2. Malgré une défense exemplaire, Showtime s’arrête à la transition Mutalisk de Nerchio et il l’emporte.

Ulrena, 5ème map, 2-2. Au tour de Showtime d’ouvrir la boite à malice avec un rush DT pas scooté de la part du Polonais qui lui coûtera la game. Une partie volée par le protoss et balle de match.

Potentiellement la dernière game sur Terrasse de Prion, Nerchio tente le brain avec une b2 sur un spot b3 et joue chaotiquement : double T2, il pull les Queens… Les casters pronostiquent le “TILT” et donnent déjà Showtime vainqueur de la Dreamhack avec une masse Sentinelle et Traqueurs façon Lilbow. 1 minute plus tard, Nerchio crush l’armée protoss avec des Hydra / Zerglings. Le Zerg tient le coup et fini par l’emporter avec un camping Lurkers devant la base protoss.

Smix

3 partout, pouvait-on rêver mieux qu’une finale aussi serrée ? La dernière game se passera à Carnage sur Korhal, la map la plus bizarre du map-pool. Nerchio joue son standard  Zergling-hydra. Alors que Showtime fini par sortir son fameux all-in adepte, cette fois avec une B3 et des phoenix en soutien. Nerchio à défaut d’avoir des unités blindées comme les Roach pour encaisser les adeptes, subit le courroux des adeptes améliorées. C’est un carnage dans les Hydra et les Drones. “gg well played congratz”  Showtime est le grand vainqueur de la Dreamhack tours 2016.

L’allemand de 22 ans reste sans mots devant un public massif et déchainé. Interview émotion, champagne, accolade avec tout le staff O’gaming… La Dreamhack finit en beauté : merci O’Gaming, merci Blizzard, gg Showtime !

Vous l’aurez compris, c’était une belle Dreamhack malgré une déconnexion de 30 minutes le deuxième jour, écrans noirs, lag, public et casteurs présents et déchaînés, des games de qualités, du draw, du cheese, du 3/0, du 4/3, des gg…

 

En savoir plus sur l'auteur

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.