Super Smash Bros Ultimate et Dragon Ball FighterZ absents de l’EVO Japan 2019

Pour sa prochaine édition sur le sol japonais, la plus célèbre compétition de Versus Fighting au monde, l’EVO, n’inclura pas les deux grands titres du jeu de combat : Super Smash Bros Ultimate et Dragon Ball FighterZ. Deux absents qui font malheureusement tâche à l’EVO Japan 2019.

EVO-Japan-2019
Credit : Bande annonce de l’Evo Japan 2019

L’Evolution Championship Series, plus couramment appelée EVO, a récemment dévoilé sur les réseaux sociaux les principaux titres de l’EVO Japan. L’événement aura lieu du 15 au 17 février 2019, et bien que l’entrée soit gratuite en raison des lois japonaises, plus de 5 000 joueurs sont attendus aux tournois. Malheureusement, parmi la liste des jeux annoncés, deux manquent à l’appel.

En ce moment, six jeux sont inclus pour l’EVO Japan 2019 : Tekken 7, Blazblue Cross Tag Battle, SoulCalibur VI, Street Fighter V Arcade Edition, The King of Fighters XIV et Guilty Gear Xrd Rev 2. Vous remarquerez, bien sûr, qu’il manque à la fois Super Smash Bros Ultimate et Dragon Ball FighterZ, deux titres que les fans demandaient et qui ont été déçus de ne pas voir.

Lire aussi :  Une fin programmée de l'esport sur Dragon Ball FighterZ ?

Très étonnant ! Surtout que DBFZ avait enregistré le plus grand nombre de joueurs inscrits en 2018. DBFZ avait même réussi à être sacré meilleur jeu de combat lors des The Game Awards. Quant à SSBU, c’était l’un des jeux les plus attendus de l’année 2018. Beaucoup attendaient avec impatience sa première apparition dans un tournoi majeur. Les séries Smash Bros ont longtemps été l’un des piliers des tournois EVO.

L’EVO, les genoux à terre, mais le poing en l’air !

Bien sûr, les fans, choqués, ont rapidement réagi et souligné l’absence flagrante de SSBU et de DBFZ. Voyant la colère de la communauté VS Fighting, le directeur du développement commercial mondial de l’EVO, Mark “MarkMan” Julio, s’est rendu sur Twitter pour tenter de clarifier certaines des décisions prises (traduction française) :

« Tous les titres n’étaient pas inclus dans l’événement principal que nous espérions à l’origine. Nous n’avons pas pu obtenir l’approbation de l’éditeur / propriétaire. Aussi regrettable que cela puisse être, nous soutiendrons toujours les communautés et les événements à Evo Japan 2019 – plus d’informations à ce sujet plus tard.

Et personnellement, je pense que la communauté travaillant ensemble pour gérer Smash Ultimate et DBFZ va être géniale et je suis impatient de montrer aux éditeurs / propriétaires la force de la communauté. »

Par conséquent, si SSBU et DBFZ ne figurent pas à l’EVO Japan 2019, c’est principalement parce que Nintendo et Bandai Namco n’ont pas donné la permission à l’EVO de proposer leurs jeux lors de l’événement. C’est du moins ce qu’a conclu le consultant esport, Rod “Slasher” Breslau. Toutefois, l’EVO a assuré qu’ils “travailleraient avec les communautés de joueurs pour prendre en charge les autres titres non inclus.”

Lire aussi :  Une fin programmée de l'esport sur Dragon Ball FighterZ ?

Pour le moment, aucune déclaration officielle n’a été publiée à ce jour par les deux éditeurs concernés. Cependant, l’EVO ne peut se permettre de laisser tomber les deux jeux qui ont recueilli le plus grand nombre de téléspectateurs lors des dernières éditions.

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur freelance pour Connectesport • Community Manager et rédacteur chez Team Oplon

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.