Valorant

Ni les Liquid, ni G2 Esports, pourtant invaincue de toutes les compétitions auxquelles elle avait participé, n’ont pu lutter contre les joueurs de Team Heretics. L’équipe devient la première championne d’Europe de First Strike, le titre le plus convoité de 2020.

first strike valorant team heretics champions

Pour ce premier tournoi First Strike européen, aucune place à l’erreur n’était permise. Les équipes s’affrontaient directement en playoffs, et toute élimination était définitive.

Les yeux des viewers étaient forcément rivés sur G2 Esports, équipe ultra dominatrice sur Valorant depuis sa création autour de Óscar « mixwell » Cañellas Colocho en juin dernier. L’équipe a remporté toutes les compétitions auxquelles elle a participé, faisant d’elle l’équipe la plus titrée d’Europe.

L’édition européenne du First Strike était son dernier tournoi pour finaliser le Grand Chelem de 2020. D’autant plus que FS s’impose comme la consécration des tournois Valorant de cette année.

La chute signée par Heretics

Malgré une victoire contre Orgless en quarts de finale, les G2 sont tombés sur un os en demi. Team Heretics n’avait jusque-là jamais participé à un tournoi A-Tier, malgré un parcours doré et trois titres de compétitions B-Tier. En s’imposant 2-1 contre G2 sur des matchs serrés, ils font tomber les ogres dès samedi.

L’occasion pour l’écurie de prendre sa revanche sur David « Davidp » Prins, qui leur avait joué un mauvais tour sur CS:GO.

En finale, Heretics rencontrent SUMN FC, qui vient d’éliminer FunPlus Phoenix, l’autre grosse équipe de ce tournoi en demi-finale. La victoire en finale 3-1 des Heretics fut la cerise sur le gâteau pour les joueurs menés par Christian « loWel » Garcia Antoran.

On les retrouvera très certainement lors des qualifications pour le Valorant Champions Tour, le futur circuit officiel du FPS de Riot Games.

De l’autre côté de l’Atlantique, c’est l’équipe des 100 Thieves qui a été sacrée championne de l’édition nord-américaine des First Strike, après une victoire 3-1 contre les TSM.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -