League Of Legends

Continuons notre tour des équipes du Mid Season Invitational 2018. Nous allons nous pencher sur le représentant Nord Américain : Team Liquid. En effet, c’est eux qui ont remporté le titre de champion du Spring Split 2018 face à des 100 Thieves impuissants. L’équipe bien connue de la scène e-sport sur d’autres jeux va connaître sa première expérience internationale sur le jeu de Riot Games. A quoi faut-il s’attendre de la part de ces joueurs ?

Source : Tilt Report

Une équipe peu habituée à l’international ?

Team Liquid résonne en NA comme l’équipe ayant la pire situation presque chaque année. Souvent reconnue en Amérique du Nord comme une grosse équipe, elle n’a jamais pu atteindre les compétitions internationales comme les Worlds ou le MSI. Cette année, enfin, l’équipe fondée par Liquid122 va enfin pouvoir accéder à une compétition internationale.

Une équipe nouvelle, mais des joueurs connus

Team Liquid en est bel et bien à son coup d’essai à l’international. Mais ses joueurs sont habitués et ont l’expérience de ces grands moments. En effet, avec son recrutement All-Star des LCS NA, Team Liquid s’est approprié ce qui se faisait de mieux à chaque poste en LCS NA. Forcément, le talent ne vient pas seul. L’expérience est aussi de mise. Impact est un ancien champion du monde avec SKT T1. Xmithie a été en finale du MSI 2016 avec Counter Logic Gaming, et a participé à plusieurs championnats du Monde. Pobelter et DoubleLift ont aussi participé à plusieurs championnats du Monde mais n’ont jamais réussi à performer. Olleh est peut-être celui avec le moins d’expérience. Même s’il a participé aux derniers Worlds. Au final, on retient de Team Liquid, une line-up solide et expérimentée qui peut créer la surprise et battre des équipes de haut rang.

Des faiblesses en BO1 ?

Ce que l’on peut retenir du parcours de Team Liquid en LCS NA. C’est que l’on attendait pas la remontée fantastique en PlayOffs qu’elle nous a proposé. En effet, durant la saison régulière, ils n’auront jamais su dépasser leurs principaux concurrents. Finissant 4ème de celle-ci derrière Team Solo Mid, Echo Fox et 100 Thieves.

C’est alors que les Playoffs ont débuté. La remontée de Team Liquid fut inattendu, et ils finirent par triompher sans aucun problème de 100 Thieves en finale. Mais cela laisse un problème en suspens. Team liquid réussira-t-elle à palier ses problèmes de BO1 lors de la phase de groupe du MSI ? En effet, ce ne sera pas une mince affaire de prendre l’une des 4 places qualificatives pour la suite face à des équipes comme Royal Never Give Up, KingZone DragonX, l’étrange style de jeu des Gigabyte Marines ou encore le rival européen Fnatic.

Team Liquid vs 100 Thieves lors de la finale des LCS NA (Crédit : lolesport)

A quoi s’attendre dans ce cas pour le MSI 2018 ?

Il ne faut pas attendre grand chose de Team Liquid et, au même titre que Fnatic, ils sont pressentis pour se battre pour la 3ème ou la 4ème place qualificative. KZ et RNG semblent bien trop en place pour ne pas aller chercher leurs premières places. Mais attention tout de même, nous ne sommes jamais à l’abri d’une surprise venant d’une des équipes du Play-In, notamment les EVOS e-Sport, une équipe capable de jouer sur le cheese pour faire tomber n’importe qui. Composé de plusieurs anciens joueurs des Gigabyte Marines, ils avaient failli réussir à passer les phases de poules des Worlds 2017. Et ce, dans une poule très compliquée composée de Fnatic, Immortals et le champion coréen de 2017, Longhzu Gaming, renommée KingZone Dragon X depuis début 2018.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -