Rainbow Six Siege

Les Brésiliens de Team oNe eSports ont contrecarré les plans des dieux pour s’imposer en grande finale du Major de Mexico face aux Russes de Team Empire. Un titre international pour une équipe construite de toutes pièces en début d’année.

team one esports remporte le major de mexico
(© Ubisoft/Kirill_Vision)

0.4 % de probabilités de passer la phase de groupes : voilà les chances infimes qu’avaient les joueurs de Team oNe eSports d’aller en playoffs, après avoir enchaîné trois défaites dès le début de la compétition du Major de Mexico.

Il aura suffi d’une remontada, trois victoires d’affilée, et d’une victoire décisive en tie-breaker face aux CYCLOPS athlete gaming pour que le cauchemar prenne fin.

Qualifiés en playoffs, les hommes de Lorenzo « Lagonis » Volpi surpassent les nord-américains de DarkZero Esports (2-0) et éliminent leurs compatriotes Brésiliens de Team Liquid, pourtant vice-champions du monde, lors d’un duel fratricide en demi-finale (2-1).

Le Brésil victorieux, BDS à deux doigts d’aller en finale

En finale contre Team Empire, meilleure équipe européenne de la saison régulière, les Team oNe Esports ne flanchent pas et s’octroient deux balles de mtachs, dès le troisième round. Les Russes recollent au score, mais s’effondrent complètement sur Villa, laissant le titre aux Brésiliens.

Une victoire pour l’écurie, qui avait lâché son roster à MIBR en début d’année, avant de reconstruire une équipe de choc en piochant des talents chez Singularity, FaZe, INTZ et Black Dragon e-Sports. Un pari payant en Copa Elite – troisième et deuxième places aux stages 1 et 2 – mais qui aura été trop soudain pour faire une belle performance au Six Invitational 2021 (9e place).

Team oNe eSports et Team Liquid sont les deux équipes qualifiées pour le Six Invitational 2022, une prouesse qui fait la part belle au Brésil.

Les français de BDS, quatrième d’Europe, ont réussi à se hisser jusqu’en demi-finale, où ils ont échoué in-extremis 2-1 face à Team Empire – avec une dernière map où ils perdent 8-7. Un BO3 désastreux pour le mental, dont la tournure inverse aurait pu les propulser en finale, et faire d’eux, peut-être, les champions de Mexico.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -