Dota 2

L’équipe russe des Team Spirit a été sacrée championne du monde de DotA 2 ce dimanche lors de The International 10. Une réussite totale pour une équipe qui se qualifiait pour la première fois aux championnats du monde.

team spirit champions du monde dota 2 the international 10
(Team Spirit)

Dans le milieu, c’est ce qu’on appelle une remontada.

Qualifiés dans le winner bracket des playoffs grâce à leurs bonnes performances en phase de groupes – quatrième place – les Team Spirit ont été directement envoyés en loser bracket suite à leur défaite contre Invictus Gaming.

Dès lors, l’équipe russe a éliminé tous ses adversaires, y compris les doubles champions du monde en titre, OG. La team menée par Yaroslav « Miposhka » Naidenov a vaincu en BO3 cinq des plus redoutables équipes de la compétition avant de retrouver les PSG.LGD en grande finale.

Smells like Team Spirit

Une finale très accrochée, qui s’est poursuivie jusqu’à la cinquième et dernière game pour départager les deux équipes, et ce malgré deux balles de matchs d’entrée de jeu pour les Russes. Trente-six minutes de jeu qui clôtureront cette dixième édition de The International. Et sacreront par la même occasion un nouveau champion du monde.

Ce titre, les Team Spirit l’ont amplement mérité. D’une part parce qu’ils ont mis six ans à se qualifier – en comptant les sept tentatives de qualification via les qualifier – et d’autre part parce qu’ils ont dû prouver toute leur valeur cette année en loser bracket, avec le stress que cela rajoute sur le mental des joueurs.

Les joueurs repartent avec le célèbre trophée de l’Aegis, et se partagent le monumental cashprize de plus de dix-huit millions de dollars.

PSG.LGD devra attendre encore un an

Présente depuis 2012 sur la scène professionnelle de DotA 2, l’équipe des PSG.LGD est toujours passée à côté du titre de championne du monde. Peu importe les mercato, les coups, les restructurations, l’équipe est presque toujours parvenue à s’imposer dans l’arbre final de The International.

En dix participations, l’équipe affiche un palmarès déconcertant : deux top 9-12, un top 5-6, un top 4, trois top 3, et deux titres de vice-champions du monde. Cette année encore, ils ont failli sur la dernière marche.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -