Rainbow Six Siege

En pleine période du Six Invitational, Team Vitality a révélé qu’elle arrêterait d’investir sur la scène Rainbow Six : Siege. Son équipe et son coaching staff sont libres.

team vitality abandonne scène rainbow six siege
(Team Vitality)

L’élimination des tricolores de Team BDS aux championnats du monde n’était que le premier coup de poignard dans le coeur des fans Français de Rainbow Six. Ce vendredi 11 février, Team Vitality a révélé dans un article et un post Twitter qu’elle arrêtait pour l’instant d’investir dans la scène du FPS tactique d’Ubisoft.

Vitality, sous l’impulsion de Neo, avait décidé de se lancer sur la scène de R6, selon ses dires trois mois avant la sortie du jeu. Après six ans d’investissements, d’échecs et de titres, la ruche a décidé de couper les vannes.

La raison ? Les investissements titanesques de l’écurie sur des titres tiers 1 de l’esport – League of Legends et Counter-Strike en fer de lance, et son désir de devenir le plus grand club esportif international, comme la marque l’explique justement sur son site.

Nous sommes entrés dans l’année 2022 avec une nouvelle stratégie visant à construire et développer les meilleures équipes d’Europe, dans les meilleurs écosystèmes du monde. Pour soutenir cela, nous pensons que gagner sur le long terme au très haut niveau nécessite une concentration permanente et une haute intensité dans nos investissements. Pour atteindre cet objectif ambitieux, nous sommes conscients de la nécessité de nous concentrer sur une sélection d’écosystèmes du plus haut niveau, offrant les meilleures conditions pour mettre en œuvre notre stratégie. 

Team Vitality

Vitality sur Rainbow Six : Siege, c’est un titre de champion de France en 2017 et un titre de Six French League en 2021 et un malheureux top 16 au Six Invitational 2018, une maigre performance malgré un soutien francophone sans faille. En six années, malgré l’engouement des fans, la ruche n’a jamais vraiment réussi à se hisser parmi les meilleures équipes du monde de R6.

Des résultats mitigés, loin des objectifs de Vitality, sur un jeu qui n’arrive pas à décoller autant qu’un CS ou un League of Legends, l’affaire était pliée.

Désormais, BiBoo, Kaktus, P4, risze, Shiinka, Helbee, Lyloun et Robz vont devoir retrouver une nouvelle maison. Il est peu probable qu’ils soient tous généreusement récupérés par une seule entité : les joueurs et le coaching staff vivaient leurs derniers mois ensemble.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -