Rocket League

La meilleure équipe française de Rocket League a encore frappé hier, en déboutant les BDS en grande finale du championnat d’Europe des RLCS saison X.

team vitality rocket league rlcs x

Après un titre de vice-championne d’Europe en saison 9, et une année placée sous le signe du Covid-19, les Vitality sont restés des monstres sur le terrain de Rocket League.

L’annonce par Psyonix du nouveau modèle compétitif, qui a suivi la présentation de la saison X des RLCS, n’a rien changé à la forme du trio Kaydop-Alpha54-FairyPeak!

Leurs excellentes performances en 2020 et 2021 leur ont assuré une place en playoffs des phases finales du championnat d’Europe des RLCS Saison X.

Envoyés directement en demi-finale, les Vitality ont disputé leur premier double BO7 contre Top Blokes. Un match remporté sans difficulté (4-2 ; 4-1) face à leurs adversaires, privant dans le même temps leur compatriote Andy « Kassio » Landais d’une place en finale.

Vitality prend sa revanche sur BDS

En finale contre les ogres de BDS, qui avaient raflé tous les Major depuis le début de la saison X, le trio a joué son jeu, ne laissant aucun souffle à l’équipe franco-hispanique. Un massacre 4-0 pour le premier BO, et une leçon de jeu au second (4-2), assurèrent le titre de championne d’Europe à l’équipe de Team Vitality, deux ans après leur victoire en saison 7 contre le FC Barcelona.

Alexandre « Kaydop » Courant signe avec cette victoire son sixième titre européen : un palmarès de champion.

Avec trois sacres d’affilée aux Major d’automne, d’hiver et de printemps, dont deux victoires en finale contre Vitality et une contre Solary, le titre européen tendait pourtant les bras aux BDS. Il ne manquait plus que lui pour valider leur grand chelem pour cette saison X des Rocket League Championship Series. Ce sera malheureusement un échec.

Prochaine grande échéance pour les joueurs de Rocket League, les Intel World Open, en marge des Jeux Olympiques de Tokyo 2022, dont les compétitions sur Street Fighter V et Rocket League ont été maintenues. La France a l’occasion d’envoyer ses meilleurs joueurs de Rocket League, et le trio de Vitality a toutes ses chances pour y parvenir.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -