Team Vitality lève 2,5 millions d’euros de fonds !

Selon le site Les Echos, l’équipe française Team Vitality, a levé 2,5 millions d’euros auprès de fonds d’investissement, afin de recruter de nouveaux joueurs et participer à des événements internationaux.

Team-Vitality-Fond-leve

L’an 2018 est l’année Team Vitality, tout sourit à l’organisation française. En effet, Vitality Academy est actuellement première de l’Open Tour France, et la team phare est en tête du Spring Split LCS EU 2018. L’abeille jaune s’est aussi remarquablement qualifiée au Six Invitationnal Rainbow Six Siège 2018, grâce à un incroyable vote communautaire. Sans oublier leur équipe PUBG (ex-aAa), vainqueur des IEM Oakland, qui participeront aux IEM Katowice.

Nous apprenons via le site d’actualité économique et financière, Les Echos, que la structure Vitality a obtenu 2,5 millions d’euros de financement de plusieurs sociétés d’investissement. Il s’agit de la première levée de fonds réalisée par une équipe d’esport en France. Avant eux, nous avions eu droit à une somme similaire de 2,5 millions d’euros, levés par PandaScore. Le même mois, O’Gaming a aussi réussi à obtenir un investissement de 2,5 millions d’euros.

Vitality reçoit l’appui de trois fonds d’investissement :

  • Korelya Capital, investisseur dans le secteur des nouvelles technologies, dirigé par l’ancienne ministre de la Culture, Fleur Pellerin.
  • Kima Ventures, fonds d’investissement lancé en mars 2010 par le créateur de Free, Xavier Niel.
  • H26, société d’investissement personnel du président du club de football Dijon FCO, Olivier Delcourt.
Lire aussi :  Rainbow Six Siège - 10 choses à savoir sur Voy, nouvelle recrue Vitality

Pour information, la structure Vitality avait annoncé, la semaine dernière, son association avec Dijon FCO.

Team Vitality – « Devenir un leader européen incontesté »

Le tweet du co-fondateur de Team Vitality, Fabien “Neo” Devide”, envers Millenium est provocateur, pourtant, il a sans doute aujourd’hui tout son sens. Cette levée de fonds va permettre à Vitality de s’armer afin d’étendre leur portée à de multiples nouveaux projets.

Le directeur général de Team Vitality, Nicolas Maurer, a déclaré :

« L’ambition de Vitality est de devenir un leader européen incontesté dont les équipes participent à toutes les plus grandes ligues esport professionnelles. Cette levée de fonds effectuée va nous permettre d’accélérer notre croissance. »

Ces nouveaux fonds permettront à Vitality de recruter les meilleurs joueurs dans plusieurs jeux et plusieurs ligues. Mais surtout, d’être sélectionné par les éditeurs de jeu. Effectivement, la place d’entrée pour une compétitions prestigieuse comme la Overwatch League, demande 20 millions d’euros.

Pour devenir un leader européen, il faut préparer 2019 ?

En définitive, l’abeille jaune prépare économiquement le terrain. N’oublions pas que l’équipe possède des joueurs de renommées internationales, qui peuvent être courtisés par de grandes organisations. C’est notamment le cas de la scène FIFA, où les clubs de football investissent dans l’esport dans l’espoir d’attirer et de promouvoir leur image.

Lire aussi :  Rainbow Six Siège - Nous étions au Bootcamp de Vitality !

Le directeur général de Vitality, Nicolas Maurer, a également ajouté :

« Pour l’instant, nous ne connaissons pas le prix d’entrée des potentielles ligues européennes, mais nous pourrions être amenés à lever à nouveau des fonds. Nous voulons créer une marque qui sera incontournable pour les ligues majeures européennes. »

Et si le plus grand problème ne provenait finalement pas des autres clubs, mais des éditeurs ? Effectivement, comme pour les LCS NA, il se pourrait que Riot Games exporte le modèle de franchise en Europe. Pour rappel, ce système de franchise a vu disparaître 4 équipes du circuit LCS NA : Immortals, Team Envyus, Phoenix1, et Team Dignitas. En d’autres termes, seules les structures ayant des moyens financiers colossaux pourront prétendre à rester en LCS EU.

Toutefois, comme l’a précisé Nicolas Maurer, la structure compte lever de nouveaux fonds pour rester dans les grandes ligues mondiaux, voire pourquoi pas investir dans une équipe Overwatch pour la future saison. Il y a de fortes probabilités qu’ils réussissent à les obtenir. Le vote communautaire pour le Six Invitationnal est déjà un gros indicateur de leur aura sur la scène française, donc potentiellement viable pour de futurs investisseurs. C’est du moins, tout le mal que l’on peut souhaiter à Vitality, représentant de la France dans le monde.

En savoir plus sur l'auteur
Formé chez InFamouS eSport [I4L] (2012 - 2016) en tant que directeur media, puis par la suite rédac' chef ▓▓▓ Je possède la 1ère chaîne française de #tuto dédiée à la plateforme YouTube [ShowMeHowTV] ▓▓▓ Rédacteur généraliste, vous pouvez aussi voir mes articles sur LoL et CS:GO.

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire