Esport

L’affaire a éclaté suite au TwitLonger de S4CH4, ex-pensionnaire de la fameuse école The eSport Academy. Celui-ci dénonce ce qui s’apparente à une arnaque à grande échelle. Depuis, The eSport Academy a posté elle-aussi un droit de réponse.

the esport academy

The eSport Academy

L’école a été fondée en février 2016 (selon la section « A propos » de leur page Facebook). Elle propose à la fois des formations courtes et une longue formation de 9 mois. La structure met en avant des formations multiples : « découverte du métier de joueur professionnel, de caster, de journaliste eSport, de manager, de coach, d’organisateur d’événement« 

En matière de formation, deux offres sont disponibles. D’une durée de 10 mois, le full XP camp (6000 €) vous permet de vous former aux métiers cités ci-dessous. Quant au Bootcamp Hearthstone, il s’étale sur 5 jours et se propose de vous former sur le deckbuilding, l’analyse de replays personnels et professionnels, l’analyse des matchs-up et de la métagame, et la préparation aux tournois.

S4CH4 met le feu aux poudres

Le 11 juin dernier, S4CH4, ancien élève de l’école The Esport Academy, a rédigé un TwitLonger assassin dénonçant les pratiques douteuses de celle-ci.

Dans ce TwitLonger à l’argumentation assez décousue, il revient sur son entrée et son parcours au sein de l’école. Il pointe les différents problèmes que lui et ses camarades ont pu rencontrer tout au long de la formation.

Ainsi, il déplore l’insalubrité des salles de classe, l’absence de professionnalisme des encadrants, l’absence de vrais cours, des faux contrats, et des coûts exorbitants. En bref, la légitimité de l’école. Il estime, à raison vu ce qui a été énoncé, que The eSport Academy est une arnaque.

L’affaire a évidemment fait grand bruit, l’auteur ayant tag la plupart des acteurs importants du secteur dans le thread de son tweet. Chacun y est donc allé de son « expertise » et de son « analyse », et ce sans pour autant émettre de doutes quant à la véracité des propos de S4CH4.

La réponse de The eSport Academy

Suite à cela, c’est au tour de la structure de réagir. Elle a également posté un TwitLonger invoquant son droit de réponse.

De manière générale, The eSport Academy ne remet pas en cause les dires de S4CH4, même s’ils déplorent l’exagération de certains de ses propos. Il s’avère que la première période de l’école a été en effet un réel fiasco.

Les nouveaux gérants ne remettent pas cela en question et regrettent tout ce que S4CH4 a pu subir. Néanmoins, ils mettent en avant le fait qu’ils ont repris l’école et qu’ils tentent de faire au mieux pour les pensionnaires actuels. Ils assument les erreurs des anciens responsables mais ne veulent en aucun cas subir un esclandre injustifié, qui porterait atteinte à l’école et à tous ceux qui œuvrent pour son bien.

Katare, ancien pensionnaire, réagit

C’est au tour de Katare, le nouveau toplaner de la Team EC, de réagir, lui qui a été un ancien pensionnaire de l’école. Une occasion pour lui de revenir sur les 8 mois qu’il a passé au sein de l’école.

Lui aussi avance que les premiers pensionnaires « ont été arnaqués ». Mais le changement de gérants a permis de remettre les choses en place. Selon lui, de nombreux anciens pensionnaires ont pu profiter des formations et trouver un travail dans le domaine de l’eSport. Il regrette que le bad buzz provoqué par S4CH4 mette en avant les anciennes dérives de l’école qui sont apparemment de l’histoire ancienne.

Que penser de cette affaire ?

Les tenants et aboutissants de cette affaire sont encore flous. Pour cela, il est actuellement compliqué de faire toute la lumière sur le cas The eSport Academy. Néanmoins, les différents propos rapportés ci-dessus sont d’accord sur un point : les premiers responsables de la structure ont eu des agissements plus que douteux. Il est donc probable que le TwitLonger de S4CH4 apporte un témoignage intéressant sur cette époque et peut-être uniquement sur cette époque, la nouvelle direction faisant à priori le nécessaire pour se perfectionner et redorer le blason de ce premier projet d’école esport français.

Il faudra attendre des preuves de ce qu’avance chacune des parties pour avoir le fin mot de l’histoire.

Réagissez !

- Il n'y aucun commentaire pour le moment -