L’Union cycliste internationale (UCI) se lance dans l’esport avec Zwift

L’Union Cycliste Internationale (UCI) et la plateforme de vélo virtuel Zwift vont lancer en 2020 le premier championnat du monde d’esport de cyclisme. Dans le cadre du développement du cyclisme et de sa modernisation, l’UCI et Zwift signent un protocole d’accord sur le développement du cyclisme esport comme nouvelle discipline du cyclisme.

 UCI-ZWIFT-Esport-union-cycliste-internationaleLe CEO Esports de Zwift Craig Edmondson (à gauche) et David Lappartient, Président de l’Union cycliste internationale (© UCI)

L’esport semble convaincre le monde du sport traditionnel, en commençant par le foot, le basket, le tennis et à présent le cyclisme. En effet, le cyclisme fait un bond en avant dans le domaine de l’esport. L’Union cycliste internationale (UCI) a annoncé avoir signé un protocole d’accord avec Zwift. Cette dernière est une plateforme mondiale d’entraînement et de compétition en ligne pour les athlètes. Le protocole d’accord porte sur la gouvernance et le développement du cyclisme esportif comme nouvelle discipline.

Ce n’est pas la première fois que l’UCI s’intéresse à l’esport. Effectivement, l’année dernière, le Président de l’UCI, David Lappartient avait déjà exprimé son intérêt pour l’esport :

« Nous voulons assurer que cela se fasse correctement en créant des règles claires, y compris des règles anti-dopage. Le cyclisme en tant qu’e-sport est différent de nombreux autres sports parce qu’il n’est pas virtuel, vous devez appuyer sur les pédales, donc c’est un vrai effort physique. Nous pourrions voir un jour Peter Sagan participer à des courses d’e-sport. Je pense que ce serait bien pour le cyclisme. »

La nouveauté sera l’apparition de Championnats du Monde de Cyclisme Esport UCI en 2020, avec des qualifications sur la plateforme Zwift. Pour le moment aucune date et lieu n’a été confirmé. Il y aura un maximum de 15 championnats nationaux. Les tournois seront organisés dans certains pays ainsi que des championnats continentaux. Ces compétitions feront office d’événements qualificatifs. L’application Zwift sera l’unique programme utilisé pour l’ensemble des épreuves.

À la recherche d’une crédibilité pour le cyclisme esport

David Lappartient, a déclaré :

« Le cyclisme esport représente une formidable opportunité de développement pour le cyclisme. Il s’agit d’une nouvelle façon de pratiquer le cyclisme en pleine croissance, qui permet à davantage d’athlètes, débutants ou confirmés, de s’entraîner et de disputer des compétitions, quelles que soient les conditions météorologiques extérieures et le lieu où ils vivent. Le protocole d’accord entre notre Fédération et Zwift est un pas décisif vers une intégration complète du cyclisme esport par l’UCI. »

Le Directeur esport de Zwift, Craig Edmondson, a ajouté :

« Plus tôt cette année, nous avons exprimé notre ambition de développer une plateforme d’esport, mais je pense que c’est beaucoup plus que cela. Nous voulons développer une nouvelle approche du sport. Ce partenariat constitue une avancée significative dans cette perspective. Zwift se trouve au tout début d’une long et passionnant voyage qui aboutira à l’établissement d’une nouvelle discipline cycliste innovante. »

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur freelance pour Connectesport • Community Manager et rédacteur chez Team Oplon

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.