Les résultats de team PUBG de Vitality inquiètent

La team PUBG de Vitality est à la peine depuis quelques semaines. Il n’en fallait pas plus pour que des rumeurs de split commencent à apparaître. Hier soir, un tweet de Shadow1K a complètement relancé ces rumeurs.

Violence dans l'e-sport

Disclaimer

Suite à un titre et à une communication sur les réseaux sociaux contestables, nous avons jugés pertinent d’avertir les lecteurs sur ceux-ci. Pour cela, nous modifions le titre, auparavant rédigé comme suit : “Vers un split de la team PUBG ?” Nous laissons évidemment notre tweet originel, car nous assumons ces erreurs et souhaitons laisser la communauté s’exprimer à la suite comme il se doit.

Nous nous excusons auprès de Vitality, le roster PUBG ainsi que les fans de la structure pour ce faux-pas, bien loin de nos habitudes éditoriales.

Un manque de teamplay

L’aventure de cette team avait pourtant si bien commencé. Alors sous les couleurs de aAa, elle a réussi une superbe performance en remportant les IEM Oakland. On se disait alors que cela pourrait n’être que le début d’une grande aventure. Cependant, par la suite, la team a peiné à confirmer sa bonne performance d’Oakland. Les résultats dans les tournois majeurs ne sont pas spécialement mauvais (8ème aux IEM Katowice, 3ème au StarLadder et 6ème au PGL Spring). Cependant, ils ne sont pas à la hauteur des attentes de la team PUBG de Vitality et de certains fans. Hier soir avait lieu un tournoi online organisé par PUBG Online. Vitality y participait et a fini seulement 13ème malgré de bonnes rotations. Désenchanté par ce résultat, Shadow1K s’est fendu d’un tweet plutôt sévère à l’encontre de lui-même et de la team après le tournoi.

Il déplore le manque d’initiative, l’absence d’énergie ainsi qu’un manque de teamplay. Il n’en aura pas fallu plus pour que les fans commencent à prendre peur d’un éventuel split de la team. Si les choses se sont calmées dans la soirée après une bonne performance lors du qualifier au Curse Trials, ce tweet démontre que les joueurs sont les premiers frustrés de ces performances.

Ils ont réussi à transformer cette frustration en motivation ce qui est un bon signe quant au futur de la line up.

Crédit d’image à la une : IEM

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur eSport sur League of Legends, PUBG et Fortnite

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.