World Championship 2015: Poule D

     Le 1er Octobre 2015 ont débuté les phases de poules des championnats du monde de League of Legends: LOLWC (League of Legends World Championship). Ceux-ci ont lieu à Paris aux Dock Pullman. Vous pourrez retrouver ici le classement ainsi que les matchs-up. Ici nous allons nous intéresser à la Poule D comprenant les équipes LGD, KT Rolster, Team SoloMid, Origen.

classement

Equipes Victoires
KT Rolster 5 – 1
Origen 4 – 2
LGD 2 – 4
Team SoloMid 1 – 5

matchup

LGD KT Rolster Team SoloMid Origen
LGD 0 – 2 1 – 1 1- 1
KT Rolster 2 – 0 2 – 0 1 – 1
Team SoloMid 1 – 1
0 – 2 0 – 2
Origen 1 – 1
1 – 1
2 – 0

Jour 1 : KT Rolster – Team SoloMid : Bjergsen a beau dominer son vis-à-vis sur la midlane, il a été le seul de son équipe dans une bonne situation. Ce match se résume à Bjergsen contre KT Rolster. Une tentative de baron désespérée scelle leur destin à la 29ème minute, TSM ne s’en remet pas et s’incline 10min plus tard.

LGD – Origen : Une partie très serrée avec simplement une domination au top pour S0az et son Vladimir mais rien de décisif. Le tournant se déroule à la trentième minute ou le KogMaw de Imp subit la foudre du combo des Origen, la composition ADCentrique des LGD s’écroule, les inhibiteurs tombent et Origen s’impose sur un backdoor se S0az à la 44ème minute. Un match à revoir.

Jour 2: LGD – KT Rolster : Après sa défaite face à Origen, LGD devait se reprendre face à KT Rolster. Chose impossible après un draft complètement raté. Outpicked et commettant trop d’erreurs, ils s’inclinent logiquement sur un score de 4 – 22 à la demie heure de jeu.

Origen – Team SoloMid : Originalité de cette partie xPeke choisit une Anivia sans connaître son opposant: choix risqué. La composition Origen a besoin de temps. Passé 25min de jeu, les dégâts et la maîtrise des OG est largement supérieure. Leur schéma de jeu est trop propre, TSM ne peut rien faire et s’incline naturellement.

Lire aussi :  Partenariat Nike et LPL - Les maillots des équipes enfin révélés !

Jour 3: Team SoloMid – LGD : C’est la crise pour LGD. A trop sous-estimer leur poule ils se retrouvent à 0-3 et dernier au classement. Imp voulait faire pleurer ses adversaires, il surveillera peut être plus ses propos à l’avenir. Un match à revoir pour un step-up de la part de TSM.

KT Rolster – Origen : Origen serait-il le véritable espoir européen montrant un niveau de jeu excellent depuis le début de la compétition? Leur jeu est d’une telle propreté qu’ils enlèvent encore une victoire aux coréens de KT Rolster.

Jour 4: Team SoloMid – Origen : Un match qu’on peut qualifier de bizarre pour le début de la partie. Par la suite Origen et TSM se sont livrés à un mind game des plus intéressant. A ce jeu Origen a été plus solide, plus pertinent notamment grâce à leur compo double TP. En s’imposant dans un match de 50min mais à revoir, Origen s’assure une qualification en quart de finale, mais la première place n’est pas encore sécurisée.

KT Rolster – LGD : Une victoire pour KT Rolster sans réelle surprise. Malgré un changement de toplaner de la part des LGD, ils n’ont clairement pas changé leur manière de jouer et se sont laissés marcher dessus sans vraiment réagir. Leur mauvais draft scelle dès le départ leur sort. Ils n’ont maintenant plus aucune chance de se qualifier en quart.

Team SoloMid – KT Rolster : Pour se qualifier TSM devait remporter ce match. Malgré un bon scaling de Bjergsen avec veigar et Wildturtle sur kog’maw, de mauvais teamfights leur coûtent la victoire et donc leur qualification pour les quarts. En revanche, cette victoire pour KT Rolster assure leur qualification en quart de final avec Origen. Ces deux équipes se disputeront donc la première place jusqu’à la fin.

LGD – Origen : Origen se sont laissés faire lors de ce match relâché contre LGD. Ils veulent peut-être la première place en donnant tout contre KT Rolster. Stratégie ou non de la part des Origen qui n’ont pas joué, cette victoire des LGD ne changera rien à leur classement.

Lire aussi :  LPL Summer Split 2019 - Programme, dates des matchs et classement des équipes

KT Rolster – Origen : Malgré une bonne botlane qui mène son équipe, les Origen se sont laissés mener en début de game et ont pris un gros retard. La mobilité d’une compo en quadra tp des KT Rolster ne laisse aucune chance aux Origen. Ils sont partout et se qualifient donc en première place pour les quarts de final avec cette victoire bien méritée.

LGD – Team SoloMid : Réaction d’orgueil ou prise de conscience que les worlds ont démarré, LGD a fourni sa meilleure prestation sur ce dernier match en battant TSM mais ça ne change rien au fait qu’ils n’iront pas à Londres. Pour TSM c’est donc la dernière place avec une piètre prestation en tant que team, Bjergsen seul ne peut tout faire.

Fin de la poule D avec pour qualifiés KT Rolster et Origen. Si nous devons retenir une chose de cette poule c’est la déconfiture des LGD. Annoncés comme prétendants au titre final, seed n°1 chinois, ils n’ont proposé aucun jeu, se faisant humilier en première semaine avec un magnifique 0 – 3, ils n’avaient alors quasiment aucune chance: situation confirmée dés leur premier match face à KT Rolster qui les a définitivement mis dehors. Pour TSM, le principal défaut avant et pendant ces championnats a été sa trop forte dépendance à Bjergsen. A ce niveau de compétition un seul joueur ne peut porter toute une équipe. On pourra également retenir durant cette dernière journée le bel hommage du public français pour Dyrus qui réalisait ses derniers championnats du monde. Un monument de la scène compétitive tire sa révérence dans un moment rempli d’émotion.

En savoir plus sur l'auteur
Rédacteur

Suivez le sur Twitter Suivez le sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.